Avec Jean-Paul Lecoq et Nathalie Nail, la voix des gens d’ici à l’Assemblée Nationale   La voix des Gens d'ici
Vous êtes ici : Accueil » Actualités » Gestion du crise du COVID-19 : Les dispositions prises par Pôle (...)

Gestion du crise du COVID-19 : Les dispositions prises par Pôle Emploi

20 mars - "Pôle emploi poursuit sa mobilisation et adapte son organisation à l’évolution de la situation. Notre mission au service des demandeurs d’emploi et des entreprises est notre priorité, nous la menons à bien tout en prenant toutes les mesures pour préserver la santé de chacun de nos usagers comme celles de nos agents. Dans ce contexte, Pôle emploi s’organise, dans le strict respect des mesures gouvernementales, pour assurer la continuité du service public en se recentrant sur ses activités essentielles.

- Désormais, il a été décidé de supprimer l’accueil sur flux en agence. Les agences fonctionnent avec 1 manager et 2 à 4 agents.

- Les demandeurs d’emploi se présentant sont dorénavant invités à prendre rendez-vous et seront reçus par les conseillers de Pôle emploi pour les seules situations d’urgence et qui ne peuvent pas être satisfaites à distance.

- Les conseillers sont disponibles par téléphone au 3949 et par courriel via l’espace personnel des demandeurs d’emploi sur pole-emploi.fr. Ces derniers pourront y effectuer toutes leurs démarches en ligne : inscription, actualisation, changement de situation…

- Les services liés au versement des allocations fonctionnent normalement.

- La veille sur les offres d’emploi liées au personnel soignant est notre priorité de même que celles aux personnes exerçant des professions qui pourraient faire l’objet d’une forte mobilisation dans la gestion de la crise sanitaire. Les conseillers de Pôle emploi mènent des actions spécifiques en ce sens auprès des filières et des entreprises. L’ensemble de notre offre de services est mobilisable par téléphone (3995), mail ou visioconférence.

- Le Gouvernement a annoncé la prolongation des droits à l’allocation chômage pour les demandeurs d’emploi arrivant en fin de droit dans le courant du mois de mars. L’objectif est d’éviter à ces personnes de subir une perte de revenu, la période de confinement actuelle ne leur permettant pas d’avoir des perspectives de retrouver rapidement une activité professionnelle. Sont concernés tous les demandeurs d’emploi, y compris les saisonniers, les intérimaires et les intermittents du spectacle dont la fin de droit est en mars (quel que soit le jour du mois) ou pendant toute la période de confinement. Cette mesure s’appliquera, aux demandeurs d’emploi qui n’auraient plus aucun droit ouvert.

- Le versement de l’allocation chômage sera prolongé jusqu’à la fin de cette période de confinement. Cette mesure devrait être adoptée par voie d’ordonnance, grâce à une loi d’habilitation qui sera examinée par le Parlement, parmi d’autres mesures pour faire face aux conséquences économiques, financières et sociales de la propagation du virus Covid 19.

- Enfin, le 19 mars 2020, le conseil d’administration de Pôle emploi a voté une délibération relative au maintien de la rémunération des chômeurs en formation, lorsque celle-ci est annulée ou reportée à cause de l’épidémie de Coronavirus. Il s’agit notamment de garantir le versement des rémunérations pendant la période de suspension.

Toutes ces informations sont relayées sur les réseaux sociaux via les comptes de Pôle emploi et Pôle emploi Normandie."