Avec Jean-Paul Lecoq et Nathalie Nail, la voix des gens d’ici à l’Assemblée Nationale   La voix des Gens d'ici
Vous êtes ici : Accueil » Actualités » Allocution de Jean-Paul Lecoq suite à son élection

Dimanche 18 juin 2017

Allocution de Jean-Paul Lecoq suite à son élection

Jean-Paul Lecoq élu avec 62,7% des voix.

Les résultats officiels sur le site du ministère de l’intérieur

"Je remercie chaleureusement tous les gens d’ici qui se sont mobilisés autour de Nathalie et moi pour cette élection.

Notre victoire est votre victoire !

Permettez-moi une pensée fraternelle pour Sébastien Jumel à Dieppe et Hubert Wulfranc à Saint-Etienne-du-Rouvray.

Ils ont une nouvelle fois démontré, avec 3 candidats qualifiés au soir du 1er sur les 10 circonscriptions de Seine-Maritime, que le Parti Communiste Français est souvent le mieux placé pour rassembler la gauche et les forces du progrès social.

Face à la marche des Macron vers de nouvelles richesses pour quelques-uns et de nouveaux sacrifices pour tous les autres, ici, dans la circonscription de la capitale des luttes, cette vague s’est brisée.

Nous l’avons brisé ensemble pour lui substituer un élan citoyen et progressiste qui entend bien défendre, sans rien lâcher, un autre projet de société.

Un modèle ou l’humain reprend tout son sens, où l’humain prime d’abord.

D’ailleurs, nous avons fait campagne avec les gens d’ici en nous alimentant de leurs vécus, de leurs projets, de leurs attentes et de leur colère aussi.

C’est donc d’abord avec un profond respect et beaucoup d’humilité que je prends connaissance, ce soir, de la confiance que me témoigne une large majorité des électeurs de la 8ème circonscription, au Havre, à Gonfreville l’Orcher, à Harfleur et à Gainneville.

Car je suis pleinement conscient de la tâche qui nous attend à l’issue d’une longue séquence électorale qui, finalement, n’aura rien su régler des attentes, des espoirs, de la colère qui étaient les vôtres à l’issue des quinquennats Sarkozy et Hollande où la finance a pris la main.

Vous avez été nombreux à nous avoir exprimé tout au long de cette campagne, le sentiment légitime que ces élections ont été détournées, travesties, captées par ceux qui pourtant méritaient d’être sanctionnés après les échecs cumulés de leurs politiques depuis tant d’années.

Le Président MACRON a été élu sur une illusion et sur la confusion qu’il a semée. Son projet n’étant soutenu que par un Français sur six.

La très large majorité dont il dispose ce soir à l’Assemblée ne fait, paradoxalement, que discréditer encore plus tout un système et accélérer sa chute.

Nous vivons ainsi probablement les dernières années d’une Ve République à bout de souffle dans laquelle le peuple ne se reconnaît plus.

Mais jusqu’au bout, les tenants du système comptent bien utiliser tous les leviers pour piétiner nos droits et nos protections.

En marche !... pour bafouer le Droit du travail.
En marche !... pour écraser encore plus le pouvoir d’achat de ceux qui n’ont pas les moyens de tout acheter.
En marche !... pour culpabiliser ceux qui tentent de survivre.
En marche !... pour asphyxier davantage les communes et départements.
En marche !... pour offrir encore plus de richesses à ceux qui ont déjà tout pris.

Bref, ces marcheurs sont fin prêts pour appliquer, en les amplifiant, les mêmes recettes du passé qui ont conduit aux mêmes échecs.

Même s’ils viennent de changer d’emballage, le contenu reste identique.

On ne peut pas casser les protections pour vouloir mieux protéger.

Concentrer les services et les éloigner pour être plus proche des gens.

Favoriser les privilèges pour mieux répartir les richesses.

Leurs contradictions sont leur talon d’Achille, notre constance, notre cohérence sont notre force.

Nous n’allons donc pas les laisser faire, vous pouvez compter sur moi parce que vous êtes avec moi.

Nous achevons cette campagne avec 1 800 habitants du Havre, d’Harfleur, de Gonfreville l’Orcher et de Gainneville, rassemblés dans toute leur diversité au sein du comité d’engagements citoyens.
150 professions représentées. 6 700 abonnés sur nos réseaux sociaux.

C’est cette force citoyenne qui porte avec nous la voix des gens d’ici et qui s’est élargie entre les deux tours avec le rassemblement de la Gauche qui a su s’opérer.

Je veux souligner cette unité non seulement pour remercier chacun pour sa contribution, pour son apport à cette élection, mais je veux surtout profiter de cette victoire collective pour lancer un appel d’avenir.

Ne laissons plus rien nous diviser.

Les libéraux sont désormais unis.

C’est l’unité de tous les progressistes plaçant l’humain d’abord, qui doit leur être opposée.

C’est tous ensemble que nous sommes en mesure de faire gagner les idées des gens d’ici qui, scrutin après scrutin, rappellent leurs attachements aux valeurs humanistes et de progrès social.

Sous des formes nouvelles qu’il nous faut inventer ensemble, nous devons poursuivre et amplifier notre travail commun.

Ce soir ce n’est pas moi qui entre à l’Assemblée, nous allons y aller ensemble !

J’appelle notre comité d’engagement à s’élargir encore davantage et à rester actif pour construire et alimenter mon action de Député. 

J’annoncerai dans les prochains jours un dispositif novateur pour nous permettre de rester au contact permanent de chaque quartier de cette circonscription et de toutes les forces vives qui agissent ici.

Nous entendons ainsi résister aux mauvais coups, nombreux, et aux régressions, multiples, qui se préparent.

Nous entendons aussi construire et proposer, innover, pour que l’humain retrouve toute sa place dans notre société et notre région havraise.

Nous entendons obtenir que notre agglomération havraise prenne toute la place qu’elle est en droit d’attendre dans les politiques nationales, eu égard à son apport dans l’économie et les richesses de notre pays.

Le Havre est capitale et nous allons le faire entendre !

Parce que je mesure les attentes, la colère et les espoirs des gens d’ici :

Pour leur pouvoir d’achat
Pour la défense des protections sociales et des solidarités
Pour la sauvegarde des services publics
Pour de vrai moyens en faveur de l’éducation, de la santé, de la culture, du sport
Pour la défense de notre port, de nos industries, de tous nos emplois
Pour un environnement respecté

Nous nous mettons tous ce soir en mouvement vers l’Assemblée, la main sur le cœur et le poing levé."

JPEG - 331.1 ko
031 - 18/06/2017 - Soirée électorale
JPEG - 395.1 ko
031 - 18/06/2017 - Soirée électorale
JPEG - 35 ko
031 - 18/06/2017 - Soirée électorale
JPEG - 432.3 ko
031 - 18/06/2017 - Soirée électorale
JPEG - 360.2 ko
031 - 18/06/2017 - Soirée électorale
JPEG - 419.9 ko
031 - 18/06/2017 - Soirée électorale
JPEG - 407.6 ko
031 - 18/06/2017 - Soirée électorale
JPEG - 373.1 ko
031 - 18/06/2017 - Soirée électorale