Avec Jean-Paul Lecoq et Nathalie Nail, la voix des gens d’ici à l’Assemblée Nationale   La voix des Gens d'ici
Vous êtes ici : Accueil » Actualités » Examen de la future loi d’orientation pour les mobilités : des enjeux (...)

Examen de la future loi d’orientation pour les mobilités : des enjeux incontournables !

(Article mis à jour le 14 juin)

14 juin - Alors que l’examen des amendements sur la loi d’orientation des mobilités touche à sa fin, le gouvernement vient d’en déposer un pour l’autoriser à utiliser les ordonnances pour organiser la fusion des ports de l’axe Seine.

Sans remettre en cause ce projet de fusion des ports du Havre, de Rouen et de Paris, à condition qu’une gouvernance et une autonomie de gestion soient respectées localement sur chaque port concerné, et que les organisations représentatives des personnels soient étroitement associées aux choix à opérer, je ne peux pas soutenir cet amendement.

Les enjeux sont trop importants pour signer un chèque en blanc au gouvernement, d’autant que nous l’avons amèrement constaté lors de la loi Travail, ordonnances et concertation font rarement bon ménage !

La vidéo des débats :

MPEG4

14 juin - Loi mobilités : au nom des députés communistes, j’ai plaidé pour une renationalisation des autoroutes, estimant que les grandes entreprises qui exécutent ces contrats empochent, depuis plus de dix ans, des bénéfices colossaux, tandis que le prix des péages ne cesse d’augmenter.

HTML

Les autres pages du site consacrées aux péages :

http://www.jeanpaul-lecoq.fr/spip.php?article210
http://www.jeanpaul-lecoq.fr/spip.php?article137

10 juin - Projet de loi d’orientation sur les mobilités, le marathon continue avec bien peu de temps et d’espaces laissés pour prendre soin d’étudier une loi attendue et importante...

La question de l’aménagement des nouvelles zones d’habitat par rapport aux transports en commun est aujourd’hui posée.

J’ai précisé que la question n’est pas d’éviter d’aménager au risque de saturer les transports collectifs, mais d’aménager le long des transports collectifs existants en en augmentant la capacité, afin de ne surtout pas utiliser de nouvelles terres agricoles.

Il faut faire circuler un nombre suffisant de bus, de tramways et de trains. C’est dans ce sens qu’il faut faire les choses, pas dans le sens inverse.


www.actu-environnement.com, 11 juin 2019 (HTML - 47.3 ko)
www.actu-environnement.com, 11 juin 2019

8 juin - Poursuite de l’examen cette nuit des amendements déposés dans le cadre du projet de loi d’orientation sur les mobilités.

Projet de loi d’orientation des mobilités, les députés communistes s’opposent au dispositif de charte sociale des plateformes, estimant que le projet présenté est de couper l’herbe sous le pied de la jurisprudence qui impose la requalification des travailleurs en salariés.

La vidéo de mon intervention :

HTML

6 juin - J’ai défendu l’obligation, par la loi, pour les autorités organisatrices des transports, de rendre gratuit les transports en commun lors des pics de pollution...

Refus du gouvernement et des députés de la majorité dont certains ne savaient pas que certaines grandes villes, comme Le Havre, n’appliquaient pas déjà cette mesure !

Les vidéo de mes interventions :

MPEG4
MPEG4

HTML

4 juin - Début de l’examen de la future loi d’orientation pour les mobilités : des enjeux incontournables, et donc des réponses qui devront être à la hauteur... ce qui est loin d’être le cas actuellement dans les propositions présentées. Nous avons déposé de nombreux amendements pour corriger tout cela.


HTML