Avec Jean-Paul Lecoq et Nathalie Nail, la voix des gens d’ici à l’Assemblée Nationale   La voix des Gens d'ici
Vous êtes ici : Accueil » Actualités » Modification des modalités tarifaires de passage des ponts, je saisis la (...)

Modification des modalités tarifaires de passage des ponts, je saisis la Chambre de Commerce

10 janvier - Les nouvelles conditions tarifaires de franchissement des ponts de Normandie et de Tancarville qui entrent en vigueur en ce début d’année et dont la presse locale s’est faite écho dans son édition du 9 janvier, me conduisent à saisir la Chambre de Commerce.

Dépliant de la CCI (PDF - 846.9 ko)
Dépliant de la CCI
Article de la presse havraise du 9 janvier 2019 (PDF - 1.2 Mo)
Article de la presse havraise du 9 janvier 2019
Mon courrier à la CCI (PDF - 907.3 ko)
Mon courrier à la CCI

Car si le nouveau pass « Pont-Pont » désormais commercialisé en remplacement des cartes Subito et Presto précédemment disponibles en guichet, permet en effet de fluidifier le trafic et de diminuer le tarif unitaire de passage (avec l’avantage de servir pour l’un comme pour l’autre pont), il s’accompagne d’une obligation de recourir à une démarche via Internet.

Donc d’un paiement dématérialisé qui me semble contraire à la législation prévoyant que les pièces et les billets sont les seuls moyens de paiement que les commerçants et prestataires ne peuvent pas refuser, d’autant qu’une part de la population se trouve privée de cartes bancaires.

Mais surtout, considérant d’après la dernière étude en date sur ce sujet, qu’un Français sur trois se trouve empêché ou confronté à un frein majeur pour recourir aux démarches dématérialisées, la contrainte imposée pour la délivrance des pass « Pont-Pont » me semble porteuse d’une discrimination.

J’apprends toutefois à la lecture de la presse, et contrairement à ce qui est expressément indiqué sur le site de la CCI et sur les dépliants édités, qu’une délivrance en guichet demeure possible, mais selon des conditions financières différentes et dissuasives, que celles en vigueur pour la délivrance via Internet.

J’ai donc écrit à la Chambre pour obtenir ses précisions quant à cette information contradictoire en l’invitant, si cette dernière venait à être confirmée, à modifier ses éléments de communication pour rappeler la possible délivrance en guichet et les conditions financières qu’elle occasionne.

Enfin, j’en ai profité pour regretter que les avantages indéniables consentis aux usagers par la mise en place de ce nouveau pass soient entachés par la disparition du jeton de passage aller retour le dimanche, idéal pour les automobilistes franchissant que très ponctuellement le pont de Normandie.

Mais ce courrier est aussi l’occasion de rappeler que le péage des ponts de Tancarville et de Normandie constitue un handicap majeur à la mobilité des habitants et des salariés des deux rives de l’estuaire, et à l’attractivité de notre territoire.

La Normandie étant réunifiée et dans la perspective de la date d’échéance des concessions accordées par l’Etat pour la gestion de ces deux ponts, il me semble nécessaire de pouvoir travailler à la possible gratuité de ces deux seuls franchissements routiers de la Seine encore soumis à une taxe.

Seule mesure de nature à totalement fluidifier le trafic et à permettre une libre circulation des personnes et des biens entre les deux rives de la Seine à hauteur de son estuaire, dans l’intérêt des habitants et de l’activité économique.

D’autres articles de ce site sur la bataille contre les péages sur l’agglomération havraise :

http://www.jeanpaul-lecoq.fr/spip.php?article375

http://www.jeanpaul-lecoq.fr/spip.php?article210

https://actu.fr/normandie/havre_76351/prix-des-abonnements-au-pont-de-normandie-vers-un-accord-avec-la-cci_718209.html