Avec Jean-Paul Lecoq et Nathalie Nail, la voix des gens d’ici à l’Assemblée Nationale   La voix des Gens d'ici
Vous êtes ici : Accueil » Actualités » Intervention ce soir sur le budget des douanes : un bien inquiétant paradoxe (...)

Intervention ce soir sur le budget des douanes : un bien inquiétant paradoxe gouvernemental à l’approche du Brexit...

14 novembre - Je suis intervenu ce soir en séance publique de l’Assemblée sur le Budget Gestion des finances publiques et des ressources humaines, Action et transformation publique, pour concentrer mon propos sur les douanes.

En effet, l’état de la Direction Générale des Douanes et des Droits Indirects (DGDDI) en France est extrêmement inquiétante.

Le budget de la DGDDI est un véritable paradoxe : il est question, en prévision du Brexit d’embaucher 700 douaniers sur 3 ans, dont 350 dès 2019, tout en supprimant 100 postes, dans la continuité de la suppression de 6.000 postes de douaniers en 20 ans...

700 douaniers en plus, cette augmentation semble très largement sous-estimée, ce qui est très grave, et sera lourd de conséquences !

Preuve une nouvelle fois que ce gouvernement fait de la baisse de la dépense publique un dogme alors qu’il est possible d’agir pour accroitre la recette publique.

Le budget des douanes est bien trop faible par rapport aux besoins de la France, et c’est très grave puisque les douanes sont au cœur de la mondialisation et de tous ses excès : drogues, contrefaçons, armes, trafics d’animaux protégés, etc.

Mon intervention - YouTube (HTML - 191.7 ko)
Mon intervention - YouTube
Texte de mon intervention (PDF - 46.6 ko)
Texte de mon intervention