Avec Jean-Paul Lecoq et Nathalie Nail, la voix des gens d’ici à l’Assemblée Nationale   La voix des Gens d'ici
Vous êtes ici : Accueil » Actualités » Les sapeurs pompiers volontaires menacés par une directive européenne : j’en (...)

Les sapeurs pompiers volontaires menacés par une directive européenne : j’en appelle au 1er Ministre

13 novembre - La transposition de la Directive européenne sur le temps de travail (DETT) entraînerait, en l’état, la fin du volontariat aux côtés des sapeurs-pompiers professionnels, portant ainsi atteinte au modèle d’organisation de nos services départementaux d’incendie et de secours.

Cette organisation, qui a notamment le mérite d’encourager l’engagement citoyen, n’a plus à faire la preuve de son efficacité, la reconnaissance de son efficience étant exprimée par nos concitoyens très attachés à leurs services de sécurité civile et sa notoriété dépassant nos frontières.

Dans ces conditions, il serait totalement incompréhensible, et lourd de conséquences, que ce modèle soit remis en cause par une injonction administrative européenne.

En matière d’harmonisation du temps de travail et de protection des salariés contre les abus, il existe bien d’autres enjeux à régler en Europe que de mettre fin au volontariat au sein des services d’incendie et de secours de notre pays !

Seule une vision technocratique peut d’ailleurs considérer que les pompiers volontaires sont assimilables à des travailleurs, d’autant qu’ils disposent déjà pour beaucoup d’un emploi.

Demander demain aux 195.000 sapeurs-pompiers volontaires de choisir entre leur employeur et leur mission citoyenne serait par conséquent un non sens.

Au regard de la vive inquiétude exprimée par la profession, comme par les volontaires, quant à l’application de cette directive, j’ai saisi le Premier Ministre pour connaître les intentions du gouvernement.

Mon courrier au Premier Ministre (PDF - 631.6 ko)
Mon courrier au Premier Ministre
Courrier de réponse du 1er Ministre (PDF - 542.3 ko)
Courrier de réponse du 1er Ministre
Non, les volontaires ne sont pas des travailleurs mais des citoyens engagés (...) (HTML - 70.2 ko)
Non, les volontaires ne sont pas des travailleurs mais des citoyens engagés ! | Pompiers.fr