Avec Jean-Paul Lecoq et Nathalie Nail, la voix des gens d’ici à l’Assemblée Nationale   La voix des Gens d'ici
Vous êtes ici : Accueil » Actualités » Pour la réhabilitation publique de Jules Durand

Pour la réhabilitation publique de Jules Durand

(Article mis à jour le 9 octobre)

Un petit livre superbe et poignant...

Paris-Normandie, 9 mai 2018 (PDF - 2.7 Mo)
Paris-Normandie, 9 mai 2018

21 mars - En cette année du 100ème anniversaire de la reconnaissance judiciaire de l’innocence de Jules Durand, obtenons sa réhabilitation publique. Je soutiens pleinement cette démarche pour laquelle je viens d’écrire au Président de la République.

Mon courrier au Président de la République (PDF - 690.7 ko)
Mon courrier au Président de la République
Réponse de l'Elysée, 20 avril 2018 (PDF - 268.2 ko)
Réponse de l’Elysée, 20 avril 2018

Explication par l’association des Amis de Jules Durand : "Il semble que cette tragique erreur judiciaire ait été pleinement réparée par l’arrêt du 15 juin 1918 de la Cour de Cassation.

Certes il ne fait aucun doute que Jules Durand a été définitivement innocenté par la Cour de Cassation, plus de 7 ans après sa condamnation à mort et sa grâce partielle du 31 décembre 1910.

Toutefois, au-delà de l’aboutissement de cette révision judiciaire, force est de constater que contrairement à l’affaire du capitaine Dreyfus, jamais le Ministre de la Justice, ne s’est exprimé sur l’affaire de l’ouvrier Durand.

Ni en 1918, date de sa réhabilitation judiciaire…

Ni en 1926, date de son décès à l’asile psychiatrique de Rouen…

Ni en 1958, alors que René Coty, son avocat, devenait Président de la République…

Pire, au terme de nos recherches aux archives nationales, la seule intervention ministérielle depuis 1918 a été pour proposer l’élévation de Georges Vernis, juge d’instruction de l’affaire Durand, au grade de chevalier de la Légion d’honneur, le 07/03/1925.

Aujourd’hui, au terme d’un siècle de silence et d’oubli, nombreux sont ceux qui attendent qu’un hommage solennel de la République soit enfin rendu à Jules Durand. Ce n’est pas seulement de justice dont il est question mais de mémoire.

Si Jules Durand a en effet bénéficié d’une réhabilitation judiciaire, il n’a jamais reçu l’hommage que lui doit la République, au même titre qu’un Dreyfus, qui fut condamné au bagne avant d’être réhabilité avec tous les honneurs, il n’appartient toujours pas au patrimoine historique de la Nation, au même titre qu’un Calas qui fut écartelé en place publique avant d’être réhabilité."

Les initiatives lancées par l’association des amis de Jules Durand cette année :

Site de l'association (HTML - 121.9 ko)
Site de l’association
Une sculpture à sa mémoire, lancement d'un financement participatif (HTML - 66.2 ko)
Une sculpture à sa mémoire, lancement d’un financement participatif
2018, année Jules Durand - L'affaire Jules Durand (HTML - 90.7 ko)
2018, année Jules Durand - L’affaire Jules Durand
Précédentes publications du site sur Jules Durand :

http://www.jeanpaul-lecoq.fr/spip.php?article241

http://www.jeanpaul-lecoq.fr/spip.php?article96