Avec Jean-Paul Lecoq et Nathalie Nail, la voix des gens d’ici à l’Assemblée Nationale   La voix des Gens d'ici
Vous êtes ici : Accueil » Actualités » Réduction massive du budget, des emplois et de la création, mais pas de la (...)

Réduction massive du budget, des emplois et de la création, mais pas de la Redevance... L’audiovisuel public frappé par un plan social !

14 novembre - Le projet de budget 2018 de l’audiovisuel public prévoit une diminution des ressources de France Télévisions de l’ordre de 50 millions d’euros en complément du Contrat d’objectifs et de moyens pour la période 2016-2020 qui intègre déjà une réduction d’emplois de 500 postes d’ici 2020, dont 180 en 2018 !

Par ailleurs, la perte des recettes publicitaires liée à l’interdiction de la publicité dans les programmes jeunesse à compter de janvier 2018 s’élevant à 17 millions d’euros n’est pas compensée – alors même qu’il s’agissait d’une promesse faite par l’Etat. Interdiction qui, pour rappel, ne concerne pas les chaines privées !

Après de nombreuses coupes, c’est un nouveau plan social qui s’annonce. Ce n’est surement pas ce que souhaitent les téléspectateurs contribuables qui, à travers la Redevance, (qui elle ne baisse pas !) veulent un service public de l’audiovisuel utile, pertinent et performant.

Avec mon groupe, nous avons demandé une vraie réflexion collective sur le rôle, l’organisation, le financement et l’avenir du secteur audiovisuel public. Des solutions existent, nous avons avancé des pistes concrètes. Il suffit simplement de changer de logique !

Communiqué du groupe (PDF - 498.7 ko)
Communiqué du groupe
Le Monde, 13 novembre 2017 (HTML - 22.1 ko)
Le Monde, 13 novembre 2017

|Vignette d’illustration extraite du journal "Le Parisien"
http://www.leparisien.fr/culture-loisirs/tv/budget-de-l-audiovisuel-public-faut-il-mettre-france-televisions-au-regime-sec-15-11-2017-7393332.php|