Avec Jean-Paul Lecoq et Nathalie Nail, la voix gens d’ici à l’Assemblée Nationale   La voix des Gens d'ici
Vous êtes ici : Accueil » Actualités » Taxe sur les dividendes : entre la souveraineté nationale et l’obéissance (...)

Taxe sur les dividendes : entre la souveraineté nationale et l’obéissance libérale à Bruxelles le gouvernement a choisi. Il nous en coutera 10 milliards !

6 novembre - Créée sous Hollande avec un amateurisme édifiant, cette taxe de 3 % sur les dividendes qui a effectivement été collectée, doit désormais être remboursée aux actionnaires. Telle est la décision de l’Europe libérale que notre Conseil constitutionnel a suivi. Le gouvernement acquiesce bien entendu, trop content de faire ainsi un nouveau cadeau à la finance payé par tout le monde.

Au delà de cette décision, cela confirme les constats dressés. Notre pays regorge de richesses.

Car 10 milliards de taxe effectivement collectés à partir de 3 % des dividendes versés aux actionnaires, c’est une goutte d’eau dans cette fontaine des rémunérations financières. Et encore il s’agit de dividendes versés par 10 entreprises seulement pas par toutes les entreprises. Et d’après ce que l’on nous rabâche il n’y aurait plus d’argent pour financer les budgets publics, les salaires, les retraites ! Mensonge d’état.

Communiqué du groupe communiste (DOCX - 47.8 ko)
Communiqué du groupe communiste
L'Express, le 23 octobre 2017 (HTML - 97.5 ko)
L’Express, le 23 octobre 2017