Avec Jean-Paul Lecoq et Nathalie Nail, la voix des gens d’ici à l’Assemblée Nationale   La voix des Gens d'ici
Vous êtes ici : Accueil » Actualités » Les dérives gouvernementales en matière de sécurité routière

Les dérives gouvernementales en matière de sécurité routière

20 juillet - J’ai répondu ce jour au courrier de la Fédération Française des Motards en Colère, comité de Seine-Maritime, à propos de la dérive des politiques gouvernementales dans le domaine de la sécurité routière.

Si incontestablement les politiques publiques se doivent de poursuivre les actions engagées depuis des décennies pour agir sur les causes de l’insécurité routière, je déplore une dérive claire dans la manière dont sont conçues et développées ces politiques marquées depuis plusieurs années par :

- Une absence de concertation et d’écoute des associations d’usagers de la route.
- Une tendance punitive et répressive à outrance et une baisse dans le même temps des moyens dédiés à la prévention, à l’éducation.
- Une privatisation du contrôle et donc de la verbalisation au préjudice du service public et au profit du secteur privé.

De là à en déduire que les gouvernements successifs sont bien plus motivés par un accroissement des recettes faciles pour le budget de l’Etat et des profits attendus par les entreprises privées, qu’au souci de lutter efficacement contre l’insécurité routière, il n’y a qu’un pas.

J’observe d’ailleurs que depuis plusieurs années, le nombre de décès sur les routes est en augmentation alors même que les mesures de répression n’ont jamais été aussi importantes.

(...)

Courrier de la FFMC 76 en date du 14 juillet 2017 (PDF - 302.9 ko)
Courrier de la FFMC 76 en date du 14 juillet 2017
Réponse apportée à la FFMC 76 le 20 juillet 2017 (PDF - 1.2 Mo)
Réponse apportée à la FFMC 76 le 20 juillet 2017